mai 12th, 2010 by Pharmacien

« Favorisée par la baignade, l’otite externe est bénigne mais peut être très douloureuse », relate La Croix. Le quotidien précise que « le risque d’otite survient lorsque l’eau reste à l’intérieur de l’oreille » après une baignade. « Une fois déclarée, l’otite externe se traite avec des gouttes auriculaires contenant des antibiotiques et des antalgiques pour calmer la douleur ». Le journal indique également que certains ORL « estiment que le port de bouchons d’oreilles spécial natation peut constituer une protection supplémentaire ».
« Il ne faut pas toucher au cérumen, cette substance cireuse qui protège le conduit auditif contre les infections », relève enfin le journal.

Posted in Bien être Tagged with: , ,