octobre 14th, 2010 by Pharmacien

Selon Le Figaro, le Médiator serait responsable de 500 à 1 000 décès en France . Le Journal a tiré ces chiffres d’une étude confidentielle commandée par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) dans un contexte de judiciarisation, plusieurs malades ayant décidé de porter plainte contre le groupe pharmaceutique Servier en raison des complications cardiaques consécutives à la prise de Mediator 150 mg.

La notification récente d’atteintes valvulaires cardiaques, encore appelées valvulopathies, a conduit l’Afssaps à procéder à la ré-évaluation de la balance bénéfice-risque des médicaments à base de benfluorex, dont le Médiator. Cette dernière a été jugée défavorable, ce qui a amené l’agence à suspendre les autorisations de mise sur le marché (AMM) de ce médicament.
Auteur d’un ouvrage sur ce sujet paru en avril (« Médiator 150 mg », éditions-dialogues.fr), Irène Frachon, pneumologue, estime que les chiffres avancés sont sans doute « en deçà de la réalité ». Le laboratoire Servier a été condamné plusieurs fois à verser des dommages et intérêts pour l’Isomeride, et plusieurs dossiers sont en justice pour le Médiator.

Le Médiator est proche dans sa composition d’un autre produit de Servier, un coupe-faim, l’Isoméride, retiré de la vente en France en 1997.

Posted in Santé publique Tagged with: , ,