janvier 22nd, 2013 by Pharmacien

Les épisodes de froid, neige et verglas survenus dans quatre régions françaises (Ile-de-France, Bourgogne, Franche-Comté et Rhône-Alpes) pendant l’hiver 2010-2011 (du 1er novembre au 31 mars) ont entraîné une augmentation de 30 à 150% des passages aux urgences pour traumatismes, principalement consécutifs à des chutes, selon une étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 22 janvier.

Cette hausse est moindre chez les plus jeunes (2 fois plus d’événements chez les 15-24 ans), plus résistants, et chez les plus âgés (4,5 fois plus), qui réduisent leurs déplacements, alors qu’elle est importante chez les actifs (4,5 fois plus chez les 25-44 ans et 6 fois plus chez les 45-64 ans).

Aussi, les auteurs suggèrent « d’améliorer l’information de la population lorsqu’un tel événement est prévu, de diffuser les conseils de prévention de l’INPES », de déneiger et de réduire les sorties matinales des personnes âgées « par des recommandations ciblées », relève Le Quotidien du Médecin.

Posted in Bien être Tagged with:

Le sport en hiver : quelques précautions nécessaires
septembre 28th, 2011 by Pharmacien

 
S’il n’est pas forcément question de stopper la pratique de son sport favori par temps froid, il est recommandé de prendre quelques précautions qui relèvent surtout du bon sens. Et évitent bien des ennuis ! 

Le sport en hiver : quelques précautions nécessaires

 

« Le meilleur conseil à donner aux adeptes du sport est d’écouter leur corps. Si l’on est fatigué, avec des défenses immunitaires en baisse, il faut se ménager » explique le Dr Jean-Marie Coudreuse, praticien hospitalier, spécialiste de médecine du sport (AP-HM). Au-delà de cette règle de base, la saison froide nécessite de prendre quelques précautions supplémentaires, histoire de ne pas se faire mal.

« L’alimentation doit non seulement être équilibrée (viande maigre, poisson, fruits et légumes…), mais en hiver l’apport énergétique doit être plus fourni notamment avec des sucres lents (pâtes, légumes secs, céréales complètes…). Il est conseillé de boire de l’eau par petites quantités avant, pendant et après l’effort. Il existe également des solutions buvables de préparation à l’effort. Enfin à l’échauffement obligatoire des muscles, il faut ajouter le réchauffement du corps : trottiner puis s’étirer pendant une bonne dizaine de minutes avant de démarrer », poursuit-il.

Que penser des préparations chauffantes et huiles essentielles souvent très prisées par les sportifs ? Ou encore du curcuma donné comme un excellent anti-inflammatoire naturel contre les tendinites et rhumatismes ?

Réponse du spécialiste : « Si vous avez envie d’appliquer telle ou telle préparation chauffante qui vous procure du bien-être, il n’y a pas de contre-indications. Mais, attention, là où cela devient dangereux, c’est si l’on pense qu’une crème peut remplacer l’indispensable échauffement. Par contre, les massages après l’effort avec décontractant musculaire (crème, gel, baume, huile essentielle…) peuvent se révéler très efficaces ».

Comme il est plus facile de prévenir que de guérir, veillons donc plus que jamais à l’harmonie de notre alimentation… Et, outre les produits solaires parfois nécessaires en hiver, et notre bouteille d’eau, glissons dans notre sac de sport, une ou deux petites « barres » énergétiques, bien pratiques en cas de petit creux !

 

Aïe… J’ai une entorse !

 

Massage après un effort musculaireGlace, repos, élévation, compression…

Ce que les médecins résument sous le sigle GREC est le remède incontournable de l’entorse. Votre pharmacien peut vous conseiller plusieurs produits de parapharmacie pour le sport, dont une poche froid/chaud, réutilisable ou à usage unique. Remplaçant avantageusement la glace pilée, elle sera appliquée pendant un quart d’heure, trois fois par jour, sur la cheville, le genou, le poignet. Qu’il faudra mettre au repos de cinq à six jours suivant les cas. L’articulation concernée sera bandée pour empêcher l’apparition d’un œdème.

Pour vous soulager, un anti-douleur comme l’arnica (granules homéopathiques, pommade) se révélera très utile, de même que les patchs anti-inflammatoires. Même s’il ne s’agit pas d’une urgence, mieux vaut consulter car une rééducation est le plus souvent nécessaire pour bien récupérer.

Tous les sports sont intéressants à pratiquer. Il s’agit surtout de pratiquer une activité qui colle à vos envies, vos capacités et vos objectifs. En plus de maintenir votre santé physique et mentale, le sport vous aidera à mieux faire réagir votre corps face aux attaques de l’hiver, et de perdre du poids (pensez aux produits minceurs de notre parapharmacie discount) ou de ne pas prendre de kilo en trop pendant les futurs repas copieux de fêtes de fin d’année.

Votre pharmacien MonGuideSanté vous conseille… pour la récupération à l’effort

© MonGuideSanté.com

Posted in Bien être, Soins corps, Sport Tagged with: , ,

Prévenir et réparer l'agression de la peau en hiver
septembre 27th, 2011 by Pharmacien

 

Notre peau est un trésor. Elle protège le corps des agressions physiques et chimiques, des rayons UV nocifs, elle combat les assauts des bactéries. Elle permet de maintenir la température de l’organisme, fabrique la vitamine D indispensable à des os solides. C’est aussi grâce à la peau que nous ressentons tant d’émotions… elle possède des capacités extraordinaires ! Mais la peau est un trésor fragile.

 

Prévenir et réparer l'agression de la peau en hiver

« L’eau constitue 60 % du poids de notre corps, la peau retient six litres d’eau au niveau du derme mais à peine 120 ml dans l’épiderme et encore moins dans la couche cornée de l’épiderme, couche la plus superficielle de notre peau. Sous l’influence du froid, du vent, du soleil, de produits chimiques, de savons trop décapants, l’épiderme laisse échapper ce précieux liquide. », explique Colette Benzaquen, pharmacien Galien.

Cette perte en eau peut être accélérée par la chaleur, le froid, la sécheresse de l’air et d’autant plus que la couche cornée de la peau est mal hydratée.

Craquelé, rêche, rayé de microfissures, le visage se marque. Le renouvellement de l’épiderme diminue. Ce qui se passe en cas de sécheresse sévère ? Le collagène et l’élastine, garants de la jeunesse de la peau, « cartonnent » et les échanges entre les différentes couches de la peau ralentissent.

Certains épidermes assoiffés se mettent même à secréter du sébum afin de tenter de limiter leur perte en eau. Résultat : une peau luisante par endroit, mais qui tire toujours. Pour prévenir et réparer les méfaits de l’hiver, l’hydratation et la nutrition quotidienne de la peau s’avèrent essentielles. « Il faut apporter à la couche cornée des substances hydrophiles capables soit de capter l’eau, soit de retenir l’eau dans la couche cornée et empêcher son évaporation », reprend Colette Benzaquen.

Il existe des compléments alimentaires efficaces, qui fixent l’eau dans les tissus. Quant aux seniors, 75 % d’entre eux souffrent de xérose, une sécheresse cutanée accompagnée souvent de prurit. Cette affection est due à la réduction de la sécrétion du flux sébacé. « Bien nourrir la peau, utiliser des produits de toilette sans savon réduit cet inconfort » conclut le pharmacien.

Aïe… j’ai des crevasses

Mauvaise circulation du sang + protection de la peau insuffisante = engelures, crevasses et gerçures.

Des fissures douloureuses aux extrémités, qui peuvent saigner, porte d’entrée de pathologies plus lourdes ou plus longues. Mieux vaut donc prévenir que guérir. Votre pharmacien vous conseillera un produit adapté à votre type de peau, à votre âge, à votre activité de plein air. Pour résorber une crevasse installée, on applique une crème cicatrisante riche en vitamine A, B5 et E. Mais il faut également prendre soin de ses mains au quotidien : ne plus sortir au froid sans porter de gants, éviter le contact direct avec les détergents et privilégier un régime alimentaire riche en vitamines et acides gras.

Votre pharmacien vous conseille… pour les gerçures, crevasses

  • Soin très réparateur Asepta Vita Citral TR répare les mains abîmées, fissures et crevasses, soulage, procure un effet apaisant et un confort immédiat.
  • Pansement liquide Urgo Spray, protège et soigne, soulage la douleur, résiste à l’eau. Formulation innovante aux propriétés cicatrisantes.
  • Crème Réparatrice Antibactérienne Cicalfate des Laboratoires Avène est spécialement conçue pour aider les peaux lésées ou irritées des adultes et des enfants suite par exemple à une petite chirurgie.
  • Eczéma Dermalex Eczéma Atopique pour une nouvelle prise en main de l’eczéma, la gamme Dermalex de chez Oméga Pharma réconcilie l’efficacité et la tolérance. Sans effets secondaires et sans corticoïdes. Convient aux nourrissons à partir de 8 semaines.

© MonGuideSanté.com

Posted in Bien être, Peaux atopiques, Soins corps, Soins visage Tagged with: , , , , ,