février 22nd, 2012 by Pharmacien

La grippe est désormais bien installée en France, avec 273 cas vus en médecine générale en deux semaines pour un seuil épidémique fixé à 161 cas. L’Auvergne (584 cas), la région PACA (546 cas), Rhône-Alpes (395 cas), le Nord-Pas-de-Calais (316 cas) et le Languedoc-Roussillon (311 cas) sont particulièrement touchés, selon le réseau Sentinelles qui prévoit un pic dans trois à quatre semaines, rapporte France Soir.

Certains hôpitaux peinent à faire face à l’afflux de patients, comme le CHU de Nice (Alpes-Maritimes) qui a décidé de reporter certaines admissions non prioritaires, rapporte Le Parisien. En revanche, l’épidémie de gastro-entérite semble bel et bien finie avec 161.000 nouveaux cas de consultations la semaine dernière, soit 253 cas pour 100.000 habitants. Afin de limiter la propagation de tels virus, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) rappelle les bons réflexes à adopter (lavage régulier des mains, port d’un masque chirurgical…) sur une brochure mise en ligne sur son site internet, annonce La Provence.

En effet, 30% des Français environ pensent que se prémunir du froid protège des virus et autant déclarent ne rien faire de spécial, selon le Baromètre Santé 2010 de l’institut. Dans le même temps, près d’un quart des personnes interrogées considèrent que le lavage des mains est efficace, 19% prennent des vitamines et 9% évitent le contact avec les personnes malades, indique La Dépêche.

Posted in Santé publique Tagged with: ,

Comment combattre le froid en hiver ?
octobre 21st, 2011 by Pharmacien

 

L’automne et l’hiver sont des périodes importantes pour leurs effets sur le corps. Que ce soit pour la nutrition, l’habillement, et la santé physique, chacun doit apprendre à s’adapter de ces changements de climat afin préserver son capital santé. Renforcer les défenses immunitaires et apprendre comment combattre le froid sont des clefs salutaires et bénéfiques.

 

Comment combattre le froid en hiver ? 

Malgré la joliesse des paysages de l’automne et de l’Hiver, il peut être difficile de rester en bonne santé pendant la saison froide et hivernale. Que ce soit à cause des rhumes et des grippes, et du fait de rester plus souvent cloîtré sans aérer suffisamment son petit nid douillet.

Mais quelques bonnes habitudes de prévention contre le rhume et la grippe peuvent vous aider à traverser sans succomber à la maladie. Augmenter la défense immunitaire de vos enfants et de la famille contre le rhume et la grippe en leur enseignant quelques conseils de prévention « anti-froid » sera un atout pour réduire les risques.

1. Lavez vos mains régulièrement

 

Le plus sûr moyen d’attraper un rhume est d’attraper les germes qui causent le rhume. Les lavages fréquents (mais sans exagérer non plus) permettent d’éliminer les germes. Soyez minutieux, un rinçage rapide ne suffit pas, et s’essuyer rapidement avec le torchon de vaisselle ou une serviette humide de plusieurs jours sera un cou d’épée dans l’eau.

Sans devenir parano de « tout doit être propre », un minimum d’attention est nécessaire. Pour ce qui est du savon, préférez des savons doux, ou des produits d’hygiène corporelle sans savon comme la crème lavante sans savon Uriage.

2. Obtenez huit heures de sommeil

 

Faire en sorte que vous obteniez huit heures de sommeil chaque nuit est une des meilleures défenses contre les attaques faites envers vos immunités. Ne négligez donc pas votre sommeil, même si une nombre d’heure moins important est nécessaire. Chacun est différent ou contraint à des horaires (travail,…), mais 8 heures de sommeil est une moyenne qui correspond à un temps de récupération correcte. Une bonne nuit permet à votre corps de garder ses défenses.

Pour que votre nuit soit douillette et chaude, pensez aussi à bien aérer votre chambre en journée, et pour les plus frileux à utiliser par exemple un coussin chauffant ou un matelas chauffant.

3. Prévoyez du temps pour de l’exercice physique

 

Avec toutes les occupations, obligations et contraintes quotidiennes, vous pouvez ignorer vos habitudes et besoin d’exercices réguliers. Assurez-vous cette pratique en utilisant un calendrier ou votre Smartphone pour rappeler à l’ordre. N’hésitez pas à pratiquer avec vos amis ou votre famille, afin de vous motiver. Maintenir régulièrement des séances d’entraînement vous aidera à garder votre endurance et votre corps sera plus fort pour combattre le froid. N’oubliez pas que pratiquer le sport en hiver nécessite quelques précautions.

4. Ne pas oublier de se détendre

 

Vous n’avez pas de temps de pause, vous devez courir partout pour la famille, les enfants, et les fêtes arrivent bientôt. Rappelez-vous de ne pas dépasser vos limites et d’apprendre à vous poser, ne serait-ce quelques minutes. Faire le vide, méditer un peu, se prendre 5 ou 10 minutes pour faire un vide, évacuer le stress, et qui vous remplira de bonne énergie régénératrice.

Si vous le pouvez, embaucher quelqu’un (ou faites un échange de bon procédé en partageant les tâches avec toute la famille) pour vous aider dans certaines tâches comme nettoyer la maison, et profitez de ces moments pour vous prendre un peu de plaisir et recharger les batteries.

5. Hydratez-vous !

 

Soyez particulièrement vigilant sur la consommation d’eau. Élément indispensable à la vie, au moins six à huit verres d’eau par jour pendant la saison des rhumes et des grippes est un minimum à garantir. Et si vous prenez l’avion, ou restez souvent dans des pièces chauffées, buvez un peu plus d’eau, éviter de consommer de l’alcool. L’eau maintient votre digestion pour un bon fonctionnement et combattre la fatigue. Pensez aussi à la tisane du soir, il existe forcément des saveurs et parfums que vous apprécierez.

6. Se faire vacciner contre la grippe ?

 

Suivez les recommandations de votre médecin traitant concernant le vaccin antigrippal. Parlez à votre pharmacien et votre médecin si vous craignez que vous ou vos proches soient des personnes à risque plus élevé de contracter la grippe.

7. Mangez des vitamines !

 

Ne pas oublier de prendre vos vitamines quotidiennes ou des compléments alimentaires pour stimuler vos défenses immunitaires. En plus des légumes et des fruits pour vous aider à y puiser le maximum, envisagez de prendre des suppléments de vitamine C, de vitamine A, de zinc, ou des compléments à base d’échinacée, qui se révèlent efficaces pour aider à lutter contre les rhumes.

Cependant, n’omettez pas de contacter notre pharmacien conseil pour plus de précisions, de consulter votre médecin de famille, pour le dosage correct, surtout si vous souhaitez que toute la famille soit vitaminée.

© MonGuideSanté.com

Posted in Bien être, Matériel Médical, Parapharmacie Tagged with: , , , , ,

janvier 10th, 2011 by Pharmacien

La télévision nationale croate vient d’annoncer un second décès lié au virus grippal H1N1. Il s’agit d’un homme de 53 ans, admis début janvier à la clinique des maladies infectieuses de Zagreb, décédé de multiples complications dues à la grippe H1N1. Selon une source médicale, 48 patients sont hospitalisés et présentent des symptômes grippaux, cinq sont dans un état grave. Un homme de 60 ans a été la 1er victime du H1N1 cet hiver en Croatie, il est décédé fin décembre à Zagreb.

Posted in Santé publique Tagged with: ,

janvier 3rd, 2011 by Pharmacien

En France métropolitaine, la semaine dernière, l’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 280 cas pour 100 000 habitants (soit 176 000 nouveaux cas), au dessus du seuil épidémique (174 cas pour 100 000 habitants). Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques**, le niveau d’activité des syndromes grippaux devrait continuer d’augmenter la semaine prochaine et confirmer ainsi l’arrivée de l’épidémie.
Au niveau régional, douze régions de France métropolitaine avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière. Les incidences les plus élevées ont été notées en : Nord-Pas-de-Calais (405 cas pour 100 000 habitants), Centre (399), Ile-de-France (382), Bretagne (370), Basse-Normandie (266), Franche-Comté (262), Haute-Normandie (261), Limousin (250), Poitou-Charentes (216), Rhône-Alpes (203), Aquitaine (196) et Picardie (194).
Concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l’âge médian était de 24 ans (3 mois à 87 ans ); les hommes représentaient 52% des cas.
Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité (aucun cas d’hospitalisation rapporté).

Estimation de la part attribuable à la Grippe
Grâce à un modèle de régression périodique appliqué aux données historiques de surveillance, le réseau Sentinelles estime, pour chaque semaine, la part attribuable à la grippe parmi les consultations pour syndromes grippaux. Ce nombre de consultations correspond à l’excès de consultations pour syndromes grippaux observé par rapport à ce qui serait attendu à cette période de l’année s’il n’y avait pas une épidémie de grippe, des syndromes grippaux pouvant être dus à d’autres virus (détail du calcul sur la page Méthodes du site Sentinelles : www.sentiweb.fr/?page=methodes).
Ainsi pour la semaine 51, le nombre de consultations attribuables à la grippe parmi les consultations pour syndromes grippaux est estimé à 111 000, [intervalle de prédiction à 90% : 66 500 ; 155 500].
Cette estimation prend en compte les cas de grippe vus en médecine générale répondant à la définition du réseau Sentinelles. Elle ne prend pas en compte les cas de grippe ne répondant pas à cette définition ou non vus par les médecins généralistes.

(**) Viboud C, Boelle PY, Carrat F, Valleron AJ, Flahault A. Prediction of the spread of influenza epidemics by the method of analogues. Am J Epidemiol. 2003 Nov 15;158(10):996-1006.

Source: Réseau Sentinelles

Posted in Santé publique Tagged with: , ,

décembre 30th, 2010 by Pharmacien

L’analyse des dernières données épidémiologiques (franchissement du seuil épidémique, co-circulation des virus A(H1N1)2009, A(H3N2) et B, augmentation du nombre d’hospitalisations et de formes graves – majoritairement liées au virus A(H1N1)2009 -, types de patients touchés), conduit la direction générale de la santé, sur la base des recommandations des experts formulées le 29 décembre 2010, à actualiser les recommandations de vaccination concernant la grippe saisonnière.

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande désormais aussi la vaccination des femmes enceintes et des personnes présentant une obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 30.

Pour se faire vacciner, ces personnes sont invitées à se rendre chez leur médecin traitant. Il leur remettra à cette occasion un imprimé complété à leur nom, avec lequel elles pourront retirer gratuitement le vaccin en pharmacie d’officine. Dans l’hypothèse où le médecin ne disposerait pas d’imprimé vierge, elles pourront se le procurer auprès de leur caisse primaire d’assurance maladie.

L’épidémie de grippe commence. Il est encore temps de se faire vacciner.

Pour les femmes enceintes, les personnes en surcharge pondérale importante, ainsi que pour toutes les autres personnes habituellement éligibles à la vaccination contre la grippe saisonnière (personnes âgées de 65 ans et plus, personnes souffrant d’affections respiratoires chroniques, personnes en affection de longue durée ayant reçu un imprimé de prise en charge, entourage des nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque…), il est recommandé que la vaccination soit réalisée dans les meilleurs délais. En cas de doute, il est conseillé d’en parler à son médecin.

La grippe est une maladie contagieuse qui en général guérit spontanément. Cependant, elle peut entraîner des complications et être dangereuse pour certaines personnes.

La vaccination est le meilleur moyen de prévention pour se protéger contre la grippe.

Enfin, l’importance du respect des mesures barrières (lavage des mains…) est également rappelée.

Posted in Prévention Tagged with: , ,

décembre 29th, 2010 by Pharmacien

« L’activité grippale s’intensifie peu à peu », tout particulièrement dans le nord, alertent les Groupes régionaux d’observation de la grippe (Grog). Avec 167 cas pour 100 000 habitants, le réseau estime que le seuil épidémique pourrait être atteint la semaine prochaine et invite les personnes à risque à « ne plus attendre pour se faire vacciner ».

En métropole, la semaine dernière (du 13 au 19 décembre), le nombre de nouveaux cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale était de 167 cas pour 100 000 habitants, en dessous du seuil épidémique (171 cas pour 100 000 habitants), selon le réseau Sentinelles. Ce dernier a estimé ainsi à plus de cent mille (104 809) le nombre de cas survenus au cours de la semaine passée contre moins de 40 000, deux semaines auparavant. Par ailleurs, le ministère de la Santé anglais note une recrudescence du virus H1N1.

302 personnes ont été atteintes de la grippe et hospitalisées en soins intensifs en Grande-Bretagne depuis le début de semaine. Même si le nombre de cas impliquant la souche A (H1N1) n’est pas connu, les experts estiment qu’elle prédomine. Les autorités sanitaires européennes, notamment l’European centre for disease prevention and control, demandent aux Etats membres d’encourager la vaccination contre la grippe saisonnière.

Posted in Prévention Tagged with: , ,

décembre 13th, 2010 by Pharmacien

Ce médicament homéopathique est traditionnellement utilisé dans les cas d’états grippaux.

Indications: États grippaux

Posologie:

  • Etat grippal à son début : 1 dose le plus tôt possible, répéter éventuellement 2 à 3 fois à 6 heures d’intervalle.
  • Etat grippal déclaré : 1 dose matin et soir pendant 1 à 3 jours. Si les symptômes persistent au-delà de 3 jours, consultez votre médecin.

Médicament autorisé: n°215-1502

Forme pharmaceutique: Globules en boîte de 6 doses, boîte de 1 dose.

Composition:

  • Extrait filtré de foie et de cœur d’Anas barbariae dynamisé à la 200ème K.
  • Excipients : saccharose, lactose.

q.s.p. 1 dose globule de 1g.

Message de l’Institut National de Prévention et d’ Education pour la Santé :

 » En cas de symptômes grippaux (fièvre supérieure à 38°, courbatures, grande fatigue associés à des signes respiratoires comme la toux), la grippe peut être suspectée.
Appelez votre médecin traitant. »

Ces informations sont donnés à titre informatif, elles ne sont que que purement informatives.

Posted in Homéopathie Tagged with: ,