Profession: Herboriste

Le diplôme d’herboriste à été supprimé en 1941. Seuls les pharmaciens sont habilités à vendre les plantes qui restent encadrées pour leur utilisation. Les seuls herboristes pratiquant encore sur le territoire sont ceux ayant eu leur diplôme avant la suppression.

148 plantes sont actuellement en vente libres. Pour Jean Luc Fichet, sénateur du Finistère, « Il y a tout un segment de la profession autour des plantes qui n’est pas encadré par la législation. Il y a des charlatans qui commercialisent des plantes sans informations complètes. C’est grave et dangereux. ». Il propose de rétablir le diplôme d’herboriste et à déposer une proposition de loi en ce sens.

Parmi les 148 plantes en vente libres certaines ne sont pas anodines et leur vente devrait être encadrée pour éviter des accidents ou des mésusages.

J.L. Fichet ajoute qu’il est favorable à ce que la commercialisation de ces plantes passe obligatoirement par la validation des herboristes ou pharmaciens. Il espère un vote de la loi début 2012.

De nombreuses plantes sont actuellement vendue en grande et moyenne surface. Leur provenance peut parfois être source de risque pour la population. Le prix reste toutefois nettement inférieur à celui qui serait pratiqué si on réglementait à nouveau la distribution. Des pharmaciens commencent déjà à s’inquiéter de la baisse de leur chiffre d’affaire (et de leur marge) si cette loi était voté.

Cette loi est également une volonté affiché de réduire la vente sur internet de ces plantes.

juillet 26th, 2011 by