Les enseignes de Pharmacies : Le point dans l’hexagone

Depuis de nombreuses années les pharmaciens tentent de réduire les coûts de gestion, d’obtenir des prix d’achats plus bas. Pour y parvenir la seule solution est la mise en commun des compétences.

Les groupements de pharmaciens permettent à des indépendants de bénéficier dans une certaine mesure de ces avantages. Mais la plupart du temps il n’y a aucune obligation à respecter un cahier des charges, à avoir telle ou telle marques.

Le pharmacien continue à organiser sa pharmacie comme il souhaite.

Depuis quelques années des pharmaciens ont organisés de véritables réseaux. On peut même parler d’enseignes.

Dans l’état actuel de la législation seul un pharmacien peut détenir plus de 50% des parts de sa pharmacie. Il est donc impossible de créer une chaine de pharmacie où des investisseurs privés détiendraient la majorité et contrôleraient ainsi les pharmacies.

Les enseignes de pharmacies sont actuellement orientées vers un service rendu amélioré, des prix permettant de répondre aux demandes des consommateurs. Certaines ont créées une véritable charte graphique qui permet au patient de reconnaitre immédiatement la pharmacie.

Nous vous présenterons d’ici peu l’étude de deux enseignes : Pharmavance et Leader santé, deux enseignes à l’origine positionnées en région Parisienne mais qui depuis ont essaimée dans l’hexagone.

Nous avions commencé l’étude de l’enseigne Galien Développement mais celle-ci n’existant plus nous ne publierons pas sur sa méthodologie.

juillet 1st, 2015 by