Ne boudez plus la pomme de terre !

La pomme de terre a la mauvaise réputation de faire grossir. Son caractère roboratif explique qu’on l’associe à un aliment calorique. En réalité, elle a l’avantage de caler l’estomac sans pour autant faire prendre de kilos.

Dans un récent numéro de Food Today, le bulletin du Conseil européen de l’information sur l’alimentation, vos patients apprendront qu’une portion moyenne de pommes de terre épluchées et bouillies (180 g) contient environ 140 calories, soit une valeur énergétique très inférieure à une quantité équivalente de pâtes ou de riz. Par ailleurs, des études montrent que le score de satiété d’un plat moyen de pommes de terre est trois fois supérieur à celui du pain blanc, moyennant des apports caloriques équivalents.

Ce sont les fibres alimentaires contenues dans ce légume qui contribuent à la sensation de satiété et favorisent également le bon fonctionnement de l’appareil digestif. L’intérêt nutritif de la patate tient surtout dans le fait qu’elle combine les caractéristiques des féculents et celles des légumes : dépourvue de lipides, très riche en glucides (sous forme d’amidon) et pauvre en protéines. La pomme de terre est une bonne source de vitamine C : bouillie et de taille moyenne, elle en contient près de 10 mg, soit le huitième des besoins quotidiens d’un adulte.

Les variétés de pommes de terre nouvelles peuvent en contenir le double. Elles apportent également des vitamines du groupe B, du potassium et de petites quantités de magnésium et de fer. Bien entendu, le mode de préparation de la pomme de terre peut alourdir l’addition des calories : ainsi, à quantité égale, les frites sont deux à trois fois plus caloriques que les patates bouillies.

Source: Le Point

mai 7th, 2010 by