Les nouilles de riz, nouveau scandale alimentaire en Chine ?

De grandes quantités de nouilles de riz fabriquées avec des grains gâtés et des additifs potentiellement cancérigènes sont en vente dans le sud de la Chine, pays où les scandales alimentaires sont fréquents, a rapporté vendredi la presse officielle.
Une cinquantaine d’usines de la ville de Dongguan, près de Hong Kong, produisent quotidiennement environ 500 tonnes de pâtes à base de riz desséché ou moisi, a assuré le Quotidien de la jeunesse de Pékin. Ce scandale a été révélé grâce à des inspections sanitaires menées début décembre.

Les grains de riz pourris sont blanchis grâce à des substances chimiques telles que le dioxyde de souffre, les usines parvenant en ajoutant des additifs à fabriquer trois kilos de nouilles avec un kilo de riz.

Le riz de piètre qualité était à l’origine destiné à l’alimentation animale, avant que son affectation ne change en raison de la hausse des prix des denrées constatée courant 2010, a précisé le quotidien. Les nouilles de riz, souvent frites et mélangées à des légumes, sont un mets de base dans le sud de la Chine.

La Chine est régulièrement confrontée à des scandales alimentaires. Parmi les récentes affaires figurent des huiles de cuisine recyclées, des oeufs teintés avec des colorants nocifs, des champignons cancérigènes, du tofu (pâte de soja) contrefait ou du vin frelaté.

Le scandale le plus retentissant reste celui du lait contaminé à la mélamine qui, en 2008, avait provoqué la mort de six enfants et rendu malade 300.000 autres.

Source: 7sur7

janvier 4th, 2011 by