Des pizzas contre la gastro ?

Une étude publiée hier dans le Journal of Applied Microbiology s’intéresse aux effets de l’huile d’origan sur la santé, et plus précisément ceux du carvacrol, une substance présente dans cette huile et dans le thym.

Selon le Dr Kelly Bright, qui a mené l’étude, le carvacrol s’attaque à la couche extérieure du norovirus, à l’origine de nombreuses maladies alimentaires et deuxième cause de gastro-entérite après le rotavirus. « Le carvacrol pourrait être utilisé comme un désinfectant alimentaire, voire pour les surfaces, particulièrement en association avec d’autres antibactériens. Il reste du travail pour évaluer son potentiel, mais le carvacrol attaque le virus de manière unique, ce qui rend la perspective intéressante ».

Il est toutefois inutile de dévorer dès aujourd’hui une pizza pour se protéger de la prochaine épidémie de gastro, car le carvacrol n’a aucun rôle préventif.

En plus des effets négatifs d’un régime à base de pizza, un abus de la substance pourrait s’avérer indigeste: trop concentré, il cause des sensations de brûlure puis d’engourdissement de la langue!

Source: Pourquoi Docteur ?

février 18th, 2014 by