Café ? On en découvre encore les propriétés !

Bonne nouvelle pour les amateurs de café : la boisson caféinée peut stimuler le processus d’auto-nettoyage cellulaire (autophagie). Des chercheurs autrichiens et français ont détecté le mécanisme moléculaire derrière cet effet et ont publié les résultats de leurs recherches dans la revue scientifique « Cell Cycle ». Dans une seconde étude, publiée dans la revue « PLOGS Genetics », ils ont également pu montrer que les protéines animales, au contraire, inhibaient l’autophagie.

Des études épidémiologiques et cliniques avaient déjà révélé que dans diverses maladies métaboliques, comme le diabète ou les troubles lipométaboliques, une consommation à long terme de café pouvait avoir un effet inhibiteur, déclare le responsable de l’étude Frank Madeo, de l’Université de Graz. Son équipe a maintenant réussi à démontrer chez la souris que l’administration de café noir favorise également l’autophagie.

Et, comme ces chercheurs, de pair avec leurs collègues de l’Université Paris Descartes, l’ont découvert, le café est l’une des causes de ce processus : selon les auteurs, « une à quatre heures après la consommation de café, l’autophagie cellulaire était fortement stimulée dans les organismes modèles de tous les organes examinés (foie, muscles et cœur). Nous pensons que cela est provoqué par les polyphénols présents dans le café », affirment les auteurs. L’autophagocytose était tout aussi efficace avec la version décaféinée ainsi qu’avec la version naturelle de la boisson.

Toutefois, la seconde étude a révélé que les protéines animales étaient capables d’inhiber le processus d’autophagie. Dans l’organisme modèle, un apport réduit en méthionine, un acide aminé présent principalement dans les protéines animales, a augmenté la longévité des cellules de façon non négligeable. Les chercheurs recommandent donc d’éviter une consommation excessive de protéines animales. Ceci conduit à la conclusion que le café doit être consommé soit noir, soit avec des substituts du lait non laitiers.

mai 14th, 2014 by