Accès aux soins difficile pour les plus démunis en France

Médecins du monde vient de rendre public son Observatoire 2009 de l’accès aux soins en France. L’organisation humanitaire y dénonce une « dégradation brutale » depuis un an de l’état des personnes en situation d’exclusion. L’accès aux soins serait particulièrement devenu difficile pour les personnes les plus démunies et pour les étrangers.

La fréquentation des 21 centres d’accueil français de l’ONG a augmenté de 17 % par rapport à 2008. Le rapport constate que les patients tardent de plus en plus à se faire soigner, par manque de moyens : Médecins du monde a ainsi observé un doublement des recours aux soins avec retard, passant de 11 % en 2007 à 22 % l’an dernier. Enfin, le nombre de patients enfants ou adolescents a bondi de plus de 30 %. Interviewé par Libération, Olivier Bernard, président de l’ONG, explique cette situation par « deux facteurs aggravants : la politique du gouvernement et la crise économique.

Si les gens tardent aujourd’hui à se faire soigner, c’est essentiellement pour des raisons administratives, économiques et d’ordre sécuritaire. Soit les malades n’ont pas les moyens de se faire soigner, soit ils ont peur de se faire interpeller ». Le rapport pointe du doigt la « complexification des démarches administratives (demandes de pièces abusives, durcissement des pratiques, renforcement des contrôles…), des expulsions répétées, un démantèlement des lieux de vie, la peur de se déplacer » qui « conduisent les personnes à renoncer aux soins et les équipes à ne plus pouvoir assurer le suivi médical nécessaire ».

Source: Liberation.fr

octobre 14th, 2010 by