Mycose des ongles: Soigner par le Laser ?

La mycose de l’ongle se caractérise par une coloration jaunâtre et un épaississement progressif. Son diagnostic est confirmé par un prélèvement effectué dans un laboratoire spécialisé. « Il faut attendre trois ou quatre jours pour savoir s’il s’agit d’une mycose, mais environ trois semaines avant de pouvoir en identifier l’agent responsable », explique le Dr Béatrice Petit, dermatologue à Paris.

Les traitements varient en fonction du type de champignon et du degré d’atteinte de la matrice de l’ongle. Le traitement est local lorsque la matrice n’est pas touchée : il consiste en l’application d’un vernis antifongique pendant plusieurs mois, une solution simple mais néanmoins très contraignante et souvent responsable d’une mauvaise observance des patients. Lorsque la matrice est atteinte, un traitement oral antifongique de plusieurs mois est alors nécessaire. Si les résultats de cette approche sont bons, ils impliquent souvent des effets secondaires, tels que des troubles digestifs ou cutanés.

En cas d’échec aux traitements locaux et oraux ou d’apparition d’effets secondaires importants, on peut désormais proposer aux patients la technique du laser dont l’objectif est ici de détruire les champignons par la chaleur. « Le nouveau traitement utilise un laser, dont l’énergie s’élève à plus de 70°C et qui traverse l’ongle pour atteindre, par en dessous, son lit où se trouve le champignon.

Généralement une ou deux séances suffisent pour le détruire. Même si un seul ongle est atteint, il faut traiter les autres (quinze minutes pour ceux des deux mains, idem pour les pieds) », indique la spécialiste. Sans effets secondaires (hormis de petites rougeurs transitoires autour de l’ongle), cette méthode est généralement bien tolérée par le patient et offre un taux de guérison de 80 %.

mai 14th, 2014 by