Fibromyalgie : Et le Gluten ?

Depuis plusieurs années, on parle de sensibilité non-cœliaque au gluten pour désigner les symptômes dont souffrent les personnes chez qui une maladie cœliaque ne saurait être diagnostiquée, leur bilan sanguin étant négatif. Ces patients présentent pourtant des manifestations similaires (douleurs abdominales, douleurs osseuses ou articulaires, crampes musculaires, migraines, fatigue, diarrhées, perte de poids, fourmillements…) qui disparaissent avec l’éviction du gluten, un composé d’amidon et de protéines présent dans certaines céréales comme le blé, l’orge ou le seigle. On apprend aujourd’hui que l’intolérance au gluten pourrait être l’une des causes d’apparition de la fibromyalgie.

Fibromyalgie-et-glutenUne équipe médicale de l’Hôpital Puerta de Hierro à Madrid, en Espagne, a suivi 246 personnes atteintes de fibromyalgie sévère et n’ayant pas de maladie cœliaque dans le cadre d’un régime sans gluten. Quatre-vingt-dix participants ont signalé une amélioration de leurs symptômes après avoir éliminé le gluten de leur assiette. Des examens ont confirmé que ces mêmes personnes « présentaient une pathologie intestinale, se manifestant par des lésions intestinales (lymphocytose intra-épithéliale), caractéristiques d’un trouble lié au gluten ».

 

 

Une étude publiée l’an dernier avait déjà établi un lien entre la fibromyalgie et des facteurs alimentaires, certains additifs pouvant notamment aggraver les symptômes chez les personnes fibromyalgiques. D’autres pathologies sont évoquées pour expliquer l’apparition de cette maladie encore largement mystérieuse : l’hyperparathyroïde, la neuropathie ou une infection virale.

Source: psychomedia.qc.ca

mai 14th, 2014 by