Alzheimer: Réévaluation des recommandations aux médecins.

Après avoir décidé de retirer les recommandations du diabète type 2, la Haute Autorité Française de santé (HAS) vient de faire de même pour la maladie d’Alzheimer. En raison d’une mauvaise gestion des conflits d’intérêts des experts, la HAS a jugé utile de réévaluer les soins de l’Alzheimer afin de restaurer un climat de sincérité et de transparence.

La HAS a décidé, d’elle-même, de retirer les recommandations officielles aux médecins et ce suite à plusieurs revendications dont celle de l’association « Formindep » qui lutte depuis longtemps à favoriser une formation professionnelle indépendante, dégagée de toute influence d’organismes pouvant avoir d’autres finalités que l’intérêt seul des patients.

D’ailleurs Formindep avait saisi en décembre 2009 le Conseil d’État afin d’obtenir l’annulation de deux recommandations de la HAS sur le diabète et la maladie d’Alzheimer. La maladie d’Alzheimer touche plus de 800 000 Français et selon les données du Figaro les quatre traitements qui sont autorisés en France et pris par 30 à 60% des patients sont le donépézil, la galantamine et la rivastigmine et la mémantine.

La commission de la transparence trouve que ces traitements sont modestes et ils causent plusieurs effets indésirables, mais restent remboursables vu la gravité de la maladie. Une réévaluation est prévue pour juillet prochain.

 

juin 15th, 2011 by