Les sous-vêtements ont-ils une réelle incidence sur la fertilité masculine?

Une étude néerlandaise confirme que les hommes qui ont l’habitude de porter des slips trop serrés et des pantalons moulants sont moins fertiles que les autres. Selon cette étude, la tenue idéale pour conserver un sperme de qualité serait…le kilt. Dans les pages du le Scottish medical journal, qui était bien placé pour traiter le sujet, on apprend que cette jupe portefeuille permet la circulation de l’air et le rafraîchissement des testicules, lesquelles doivent être maintenues à 34°C pour une meilleure production des spermatozoïdes.

« À 37 degrés, la spermatogenèse se bloque. Certains chercheurs ont donc proposé comme méthodes de contraception le port d’un slip chauffant ou des opérations pour rentrer les testicules à l’intérieur du corps en les faisant remonter dans le canal inguinal » explique Stéphane Droupy, professeur d’urologie au CHU de Nîmes et responsable d’andrologie et de médecine sexuelle de l’Association Française d’Urologie. Il se veut toutefois rassurant sur le type de sous-vêtement choisi. « À moins d’être en fourrure, et encore », plaisante le spécialiste, il n’aurait pas d’incidence réelle sur la fertilité.

À l’inverse, le tabagisme, la consommation de cannabis, une mauvaise alimentation et le fait d’être assis sur une longue durée ont un impact scientifiquement prouvé. Stéphane Droupy indique, par exemple, compter parmi ses patients traités pour des problèmes de fertilité de nombreux chauffeurs routiers, obligés de passer de longues heures assis au volant. En France, d’après un sondage réalisé pour le salon de la lingerie 2011, 57 % des hommes portent des boxers. Par ordre de préférence, viennent ensuite le caleçon et le slip.

Source: L’Express / www.lexpress.fr

avril 30th, 2013 by