Cancer : lancement officiel d’une nouvelle campagne

 

Conformément à un article antérieurement consacré à cette thématique, la Secrétaire d’Etat chargée de la Santé a donné aujourd’hui le coup d’envoi d’une nouvelle campagne relative au cancer. En effet, Nora Berra entend participer à la modification de l’image du cancer dans la société Française car elle est trop souvent négative de manière disproportionnée. Le traitement du cancer a considérablement évolué depuis quelques années si bien que la contraction de cette maladie ne devrait plus être perçue comme une information désastreuse.

Il est toutefois très difficile pour un patient auquel on annonce qu’il est victime d’un cancer, de rester serein car l’imaginaire existant autour de cette maladie est assez négatif naturellement. C’est pourquoi, le Ministère de la Santé mais aussi les mutuelles santé ou encore l’Assurance Maladie s’efforcent régulièrement d’organiser des campagnes d’informations à propos du cancer. En outre, les mutuelles santé invitent souvent leurs adhérents à réaliser l’ensemble des dépistages nécessaires parce qu’une prise en compte rapide du cancer est souvent salvatrice sur le plan médical.

Par ailleurs s’agissant plus précisément de cette campagne, elle vise à répondre à cet objectif de dédramatisation du cancer : « Cependant la perception sociale du cancer ne semble pas avoir réellement intégré ces progrès, qui ont modifié le visage de la maladie et la vie de nombre de malades. On observe un décalage entre la représentation persistante d’une maladie incurable et la réalité actuelle, inscrite dans une dynamique positive ».

Dans cette optique, la démarche entreprise par la représentante du Ministère de la Santé est tout à fait excellente car elle place le patient au codeur de la campagne. Dès lors à l’occasion du lancement de cette campagne sur le territoire hexagonal, Nora Berra a reçu toute la presse aujourd’hui afin de leur présenter ce qui pourrait constituer un tournant en matière communicative au tour du cancer. Néanmoins, il convient désormais d’attendre quelques semaines afin de mesurer l’impact bénéfice de cette campagne auprès des Français.

Source: Les Mutuelles.org

mai 18th, 2011 by