Category: Dépistage

mai 16th, 2014 by Pharmacien

Les dispositifs de tension artérielle à domicile pour iPhone ne donnent toujours pas les mêmes mesures pour la même personne malgré l’introduction de nouveaux appareils, d’après une étude présentée à l’ASH, qui s’est tenu en mai à New York.

D’après Clarence E. Grim, MD, consultant en hypertension, la mesure de la tension artérielle (TA) à domicile est un outil utile pour améliorer le contrôle de la TA. Les normes de validation des dispositifs de TA à domicile se basent sur l’erreur moyenne pour une série de patients, et le dispositif doit donner une mesure à ± 5 mmHg (ET 8) par rapport à la méthode habituelle par auscultation. Cependant, la plupart des dispositifs qui respectent cette norme de validation donnent une mesure trop élevée de 5 mmHg chez au moins 25 % des patients, et chez 25 % d’autres patients, la mesure est trop basse de 5 mmHg. Le docteur Grim avait précédemment rapporté que six dispositifs à domicile différents qui respectaient les critères de validation n’obtenaient pas la même tension moyenne pour la même personne au cours du temps, et que les différences pouvaient atteindre 40/20 mmHg.

Dans l’étude présentée à l’ASH, le docteur Grim a comparé deux nouveaux dispositifs de TA à domicile utilisés avec l’iPhone : l’iHealth BP Dock et le Withings Home BP. Les mesures par auscultation donnaient en moyenne 149/89, les mesures iHealth 154/92 et les mesures Withings 148/84. Par rapport aux mesures par auscultation, le dispositif iHealth donne des TA systoliques (5,3 mmHg) et diastoliques (3,3 mmHg) significativement plus élevées (P P

Posted in Dépistage

décembre 13th, 2010 by Pharmacien

Quelque 150 professionnels ont lancé un appel à « sauver la médecine prénatale », dénonçant le fait que dépistage prénatal, notamment celui de la trisomie 21, s’oriente dans la majorité des cas (96 %) vers une interruption médicale de grossesse, rapporte Le Figaro.

Les signataires réclament l’organisation d' »un débat national sur la question de l’eugénisme » et soulignent l’importance de l’information des futures mères. « Les seules femmes qui devraient rentrer dans le dépistage sont celles qui interrompront leur grossesse en cas d’anomalie », estime le Pr Yves Ville, chef de service en gynécologie-obstétrique à l’hôpital Necker.

Un bilan national du dépistage précoce, mis en place en 2009 et proposé systématiquement aux femmes enceintes pour la détection de la trisomie 21, devrait paraître prochainement.

Source: Lefigaro.fr

Posted in Dépistage Tagged with: , ,