L’impact sanitaire des épisodes de froid, neige et verglas

Les épisodes de froid, neige et verglas survenus dans quatre régions françaises (Ile-de-France, Bourgogne, Franche-Comté et Rhône-Alpes) pendant l’hiver 2010-2011 (du 1er novembre au 31 mars) ont entraîné une augmentation de 30 à 150% des passages aux urgences pour traumatismes, principalement consécutifs à des chutes, selon une étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 22 janvier.

Cette hausse est moindre chez les plus jeunes (2 fois plus d’événements chez les 15-24 ans), plus résistants, et chez les plus âgés (4,5 fois plus), qui réduisent leurs déplacements, alors qu’elle est importante chez les actifs (4,5 fois plus chez les 25-44 ans et 6 fois plus chez les 45-64 ans).

Aussi, les auteurs suggèrent « d’améliorer l’information de la population lorsqu’un tel événement est prévu, de diffuser les conseils de prévention de l’INPES », de déneiger et de réduire les sorties matinales des personnes âgées « par des recommandations ciblées », relève Le Quotidien du Médecin.

janvier 22nd, 2013 by