Sucer la tétine de son bébé permettrait de diminuer le risque d’allergie !

Une étude publiée début mai par la revue Pediatrics conteste l’idée selon laquelle les parents qui nettoient la tétine de leur bébé avec leur salive ont pris une mauvaise habitude en matière d’hygiène. Ce serait tout le contraire.

Des chercheurs suédois ont suivi 184 nouveau-nés à forts risques d’allergies pendant près de trois ans ; 80 % de ces enfants avaient au moins un parent allergique et 75 % utilisaient une tétine. A l’âge de 6 mois, la moitié des parents a reconnu lécher la tétine de leur enfant avant de la lui redonner à sucer, tandis que l’autre moitié nettoyait la sucette avec de l’eau.

L’examen des enfants à 18 mois a montré que ceux dont les tétines passaient régulièrement dans la bouche de leurs parents avaient un risque de développer de l’eczéma réduit de 63 % comparé aux petits dont les parents n’avaient pas cette habitude. L’effet protecteur du léchage de tétine par les parents perdurerait jusqu’à l’âge de 3 ans. D’après les auteurs, ce phénomène « est probablement dû à une stimulation précoce du système immunitaire de l’enfant par les germes transmis dans la salive de son parent ».

L’hypothèse hygiéniste, selon laquelle une trop faible exposition des bébés et des jeunes enfants aux microbes accroît le risque d’allergie, se vérifie ici une fois de plus. Par ailleurs, les chercheurs n’ont pas trouvé d’accroissement du taux d’infections respiratoires lié à un contact étroit de la salive entre les nourrissons et leurs parents.

Source Doctissimo

mai 31st, 2013 by