Trouvez votre pharmacie de garde ? Il faut payer …

Ce reportage effectué par l’Union Champagne Ardenne Picardie démontre bien encore une fois que les syndicats se sont principalement interessé au bien être des syndiqués, mais pas des usagers !

« Les serveurs vocaux (Audiotel) ne connaissent pas la trêve du 1er-Mai. Taper 1, taper 2, taper 3, sans oublier le rappel du coût de la communication. Dans le cas du serveur 3237 pour les pharmacies de garde, le tarif est de 34 centimes TTC la minute avec bonus, si l’on appelle d’un portable. L’un de nos lecteurs – qui réside dans le canton de Braine – a contacté ce service samedi. Après avoir décliné le code postal de sa commune, il a été aiguillé vers Crouy ou Jonchery-sur-Vesle dans la Marne.

Mal lui a pris de choisir de se rendre à Jonchery, plus proche de son domicile. Il a eu beau sonner et re-sonner, personne ne lui a répondu, même pas un… répondeur.
Dans le doute, il a composé, à nouveau, le 3237, qui lui a fourni les mêmes indications. Résultat : deux appels payants, une vingtaine de kilomètres et pas de médicaments !
Revenu chez lui, il a surfé sur Internet où le site pharmaciedegarde.com lui a recommandé d’appeler le 15. Direction le SAMU 02, qui, bien que sensible à la question, n’a pu que donner le nom de la pharmacie de garde du dimanche. Toujours ça. Entêté, notre abonné a recomposé le 3237 où, après une erreur de frappe sur le clavier de son portable, il est tombé sur une opératrice. Laquelle a fait consciencieusement son travail. Elle a elle-même fait le 3237, code postal 02220, et s’est vu proposer les pharmacies de Braine et de Jonchery. Professionnelle jusqu’au bout, cette opératrice a tenté de joindre la pharmacie de Jonchery. Sans succès. Y aurait peut-être urgence à se pencher sur le problème…
 »

Il était si simple soit de faire un site, gratuit lui, soit de garder l’affichage classique… Il y a eu un cas similaire à Angers, où une pharmacie 24/24, donc pas de souci de chercher où peut être la pharmacie de garde, s’est vue reprochée de piquer l’argent des collègues !!! Et là encore, qui retrouve t on derrière l’opération ?

Un syndicat de pharmacien…

La grande question: le numéro est payant, mais où va l’argent ? Est encore pour pouvoir bénéficier de certains privilège en adhérent à un syndicat de pharmacien ?

mai 4th, 2010 by