E-Cigarette: Augmentation du nombre de fumeur a terme ?

[image src=’http://votre-pharmacien.fr/wp-content/uploads/2014/03/cigarette-electronique.png’ width=’190′ height=’145′ title=’Cigarette electronique’ align=’left’]Entre 2011 et 2012, le nombre de jeunes vapoteurs a doublé aux Etats-Unis. En 2011, 3,1 % des adolescents avaient déjà essayé au moins une fois la e-cigarette et 1,1 % étaient des consommateurs réguliers. Un an plus tard, on comptait 6,5 % d’expérimentateurs et 2 % de vapoteurs assidus parmi eux. Ce phénomène inquiète les experts, d’autant que les ados qui utilisent l’e-cigarette seraient plus à risque de fumer du tabac.

Une étude d’une équipe de l’université de Californie à San Francisco confirme que l’outil, destiné a priori au sevrage, serait une porte d’entrée vers le tabagisme. Les chercheurs ont analysé le lien entre vapotage et tabagisme chez plus de 40 000 jeunes américains. Première observation : 20 % des collégiens et 7 % des lycéens qui ont testé la cigarette électronique n’avaient jamais fumé auparavant. D’après leurs calculs, le vapotage est associé à une probabilité six fois plus forte d’être consommateur régulier de cigarettes.

« L’e-cigarette agit probablement comme une passerelle vers l’addiction à la nicotine chez les jeunes, ce qui ouvre un nouveau marché pour le tabac », note Lauren Dutra, auteur principal de cette étude parue dans le JAMA Pediatrics. « Ces résultats suggèrent que l’usage de l’e-cigarette aggrave plutôt qu’elle améliore l’épidémie de tabac parmi les jeunes », conclut-elle.

mars 10th, 2014 by