Diagnostic et prévention du burnout

Le burnout est un syndrome identifié très récemment, souvent mal interprété et mal diagnostiqué. Cet état d’épuisement professionnel toucherait 10 % des travailleurs et il est fort probable que la crise amplifie encore davantage sa fréquence dans les années à venir. Il se manifeste par des signes multiples qui varient selon le profil des individus. Les symptômes psychologiques sont généralement l’anxiété, les troubles de la mémoire et de la concentration, la baisse de motivation, le sentiment d’isolement, voire les pensées suicidaires, tandis que physiquement le sujet peut ressentir, en plus de la fatigue, des douleurs diffuses, des difficultés de digestion, des troubles du sommeil, une perte ou une prise rapide de poids.

La psychologue Christina Maslach de l’Université de Californie est une des pionnières de la recherche sur le burnout. Elle a défini trois composantes essentielles qui permettent de poser le bon diagnostic après un entretien long et détaillé avec le patient. Ce dernier aura l’impression d’être débordé, vidé, incapable de faire face à un autre jour au bureau et incapable de se ressourcer. Il sera devenu cynique, insensible ou détaché, avec une perte d’idéalisme. Enfin, il se dira moins efficace et productif au travail.

Plus récemment, avec la collaboration de Michael Leiter de l’Université Acadia en Nouvelle-Écosse, Christina Maslach a listé six facteurs qui peuvent conduire au burnout : la surcharge de travail, le manque de contrôle sur sa mission, les récompenses insuffisantes, les problèmes relationnels avec des collègues, le manque d’équité (inégalités de salaires, de promotions ou de répartition des tâches) et le conflit entre ses valeurs personnelles et les exigences d’un emploi. Les deux chercheurs ont également montré qu’il existait des stratégies efficaces pour prévenir l’épuisement professionnel : dormir suffisamment, faire de l’exercice, veiller à son équilibre alimentaire, maintenir des rythmes de vie réguliers et rester concentré sur ce que l’on souhaite accomplir sur le long terme.

www.psychomedia.qc.ca

décembre 9th, 2013 by