On peut tous apprendre les gestes de secourisme psychique…

À l’occasion de la Journée mondiale de prévention du suicide, organisée le 10 Septembre’hui, Jean-Louis Terra, psychiatre, explique à La Croix « que l’on peut prévenir une tentative de suicide ». « La crise suicidaire, même très avancée, est réversible.

Les gens sont ambivalents jusqu’au bout », explique-t-il. Il ajoute que « les personnes qui ont des idées de suicide – environ 5 % – peuvent être arrêtées si elles sont écoutées au bon moment par la bonne personne qui va constituer une bouée de sauvetage ». « Si quelqu’un vous dit je vais mal, ne changez pas de sujet, ne le rassurez pas bêtement en disant cela va passer. Au contraire, soyez curieux de l’autre, pour approfondir sa souffrance, voir jusqu’où est allée la crise ».

« Tout citoyen à peu près équilibré et qui a le souci de l’autre peut apprendre à entrer en contact avec quelqu’un qui va mal, à évaluer l’urgence suicidaire pour l’orienter vers la chaîne de secours : famille, urgences, médecin traitant, numéros verts… », estime Jean-Louis Terra.

septembre 12th, 2010 by