Naissance d’un nouveau géant dans la complémentaire santé

Selon Les Echos, la Mutuelle générale de l’Education nationale (MGEN) et ses quatre alliés au sein du groupement Unités (la Mutuelle nationale territoriale, la Mutuelle nationale des hospitaliers, la Mutuelle générale de l’équipement et des territoires et la Mutuelle des affaires étrangères), veulent transformer leur union actuelle, purement politique, en un véritable groupe mutualiste, avec une direction et des moyens communs.

« Avec plus de 6 millions de personnes protégées et un chiffre d’affaires de 2,9 milliards d’ euro, le nouvel ensemble dépasserait Harmonie Mutuelles (environ 4 millions d’adhérents et 2 milliards de chiffre d’affaires), dont les trois membres (Prevadiès, Mutuelle Existence et Harmonie Mutualité) ont prévu de fusionner en 2012 », note le journal. Chacune des cinq mutuelles d’Unités aurait donc validé le principe de travailler à la création d’une Union mutualiste de groupe (UMG), l’équivalent de la SGAM pour les mutuelles relevant du code de la Mutualité. Cet outil, créé dans le cadre de la loi de modernisation de l’économie de 2008, permet aux mutuelles de santé de disposer d’une véritable structure de coopération et de mise en commun de moyens humains, techniques et financiers.
Bref, d’aboutir à une « fusion de fait » entre les membres de l’UMG, avec des liens de solidarité financière « importants et durables » et la publication de comptes combinés.

Source: Les Echos

avril 28th, 2010 by