Le stress, facteur déclencheur des maux de tête ?

Une étude présentée à la Réunion annuelle de l’American Academy of Neurology confirme une association longtemps soupçonnée entre le stress et la survenue de migraines. Au total 5 159 personnes, âgées de 21 à 71 ans, ont été interrogées chaque trimestre pendant deux ans sur l’incidence de leurs maux de tête et leur niveau de stress (auto-évalué à partir d’une échelle allant de 0 à 100). Les personnes souffrant de céphalée de tension (céphalée sans aura souvent liée à une tension musculaire) ont attribué une moyenne de 52 sur 100 au stress ressenti dans leur quotidien. Celles souffrant de migraine ont évalué leur niveau de stress à une moyenne de 62 sur 100 et celles accumulant les deux types de maux à une moyenne de 59 sur 100.

Les résultats suggèrent que le stress est non seulement un facteur déclencheur des maux de tête, mais qu’il aggrave également leur progression, leur chronicité et leur sévérité. Ainsi, en cas de céphalées de tension, une augmentation de 10 points sur l’échelle de stress est associée à un accroissement de 6,3 % du nombre mensuel de jours avec maux de tête, à une augmentation de 4,3 % en cas de migraines et de 4 % en cas de céphalées et migraines combinées.

Le Dr Sara H Schramm, qui a dirigé cette étude à l’Université de Duisburg-Essen en Allemagne, souligne l’importance de la gestion du stress dans la prise en charge des céphalées, et ce afin d’éviter l’instauration d’un véritable cercle vicieux, le mal de tête étant lui-même un important facteur de stress.

Source: santelog

février 24th, 2014 by